°~NeO~° Index du Forum
°~NeO~° Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Dans une taverne sordide...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    °~NeO~° Index du Forum -> RPG :: les villes :: -> Catacombe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kahn Hasson
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 13
Race: centaure
Age: 28
Arme: son arc, ses sabots
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Lun 3 Déc - 18:15 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

-Rentre chez toi, t’es déjà plein…

Kahn repoussa la main du tavernier, qui lui tapotait l’épaule avec condescendance.

-NAN ! Je… chuis encore plus sobre que le jour de ma naissance, j’te dis !

Son esprit n’était plus aussi clair qu’à son habitude, mais il ne voulait en aucun cas donner raison à son voisin de tablée, le nain Passpartou.

Comment c’était parti déjà ?

Ah oui…

Après une fatigante journée passée à piétiner dans un champ boueux et caillouteux, sous une pluie glaciale, Kahn était comme à son habitude allé boire un verre ou deux dans un troquet sordide, le plus mal famé de Catacombe.

Il avait tenté de suivre d’un œil distrait la retranscription en direct d’une course de licornes sur un téléviseur vieux d’une décennie. Mais un imbécile s’était moqué de lui et de sa condition d’homme-cheval, en lançant :


-A vot' avis... Combien qu'faut de tonneaux d’hydromel pour saoûler un centaure ?

De là, les propositions avaient fusées.

-Sept ! avait lancé une créature limaçeuse, vaguement humanoïde.

-Dix ! avait renchéri un vieux barbare borgne et édenté.

-Vingt-quatre !!! s’était alors enflammé un elfe noir visiblement très ivre.

-Ah nan, vous le surestimez !!!

Passpartou, ce sale fouineur de nabot, s’était alors levé et avait levé sa pinte vers la faune avinée de la taverne. Il avait pointé son petit doigt boudiné vers Kahn.

-… chuis sûr, à moins de trois, il tombe.

Et face aux rires avinés des saoûlards de tout âge et de toutes espèces, le centaure n’avait pas eu le choix : pour son honneur et celui de sa race, il s’était mis à boire comme un trou.

Et voilà où il en était. Agenouillé devant le comptoir du taudis pour être à la même hauteur qu’un humain, il avait ingurgité en moins d’une demi-heure deux tonneaux et demi d’un hydromel de mauvaise qualité…

… et l’un de ses deux estomacs menaçait de se vider sous peu.

Il s’affaissa sur le comptoir en gémissant.


-Rentre chez toi, Kahn, ta ferme a besoin de toi… tenta une nouvelle fois le tavernier, tandis qu’il essuyait une chope avec son tablier sale.

Kahn tenta de frapper du poing, mais sa main rata de peu le comptoir.

-Chus pas un fermier ! s’énerva-t-il. Chus un pirate ! J’le jure, par la barbe de mon ancêtre, le célèbrissime Razzam le Vert !

Passpartou le nain leva un sourcil :

-Hey, le demi-cheval, t’explique comment que ton ancêtre, c’était même pas un centaure ?

-La ferme, demi-portion ! répliqua Kahn. Chus un pirate, j’te dis, j’ai juste fait une pause !

Le tavernier leva les yeux au ciel.

-Et voilà. Ca r’commence, marmonna-t-il.

-Et un jour je suivrai mon instinct de pirate farouche et je repartirais sillonner les mers ! poursuivait le centaure.

-Ouais c’est ça… « un jour »… lança sournoisement le nain.

Kahn se remit lentement debout, tentant comme il le pouvait de tenir droit sur ses pattes vacillantes.


-Eh ben… eh ben… Même que j’part AUJOURD’HUI !!!

Il tituba un peu, avant de s’affaisser sur son arrière-train. Il leva sa chope d’hydromel :

-Un pirate de ma trempe n’a que trop attendu avant de repartir vers de nouvelles aventures ! Il va bien falloir que je parte à la recherche de… de…

Il baissa le ton :

-…d’un moyen de me débarrasser de mon mal de mer, marmonna-t-il dans sa barbe.

Il tituba un peu, s’éclaircit la gorge, et reprit d'une voix terriblement avinée :


-Mais un pirate de ma trempe ne saurait partir à l’aventure tout seul ! C’est connu : pour toute quête, faut un héros (et c’est moi, bien évidemment), un barbare, un magicien, un p’tit rigolo et au moins une meuf ! J’ai appris ça en jouant à Banal Fantasy !

Il se retourna vers l’assemblée des poivrots, et leva sa chope, renversant au passage la moitié du contenu :

-Y’a-t-il ici des apprentis marins assez courageux pour venir m’aider à trouver... euh... retrouver le trésor du pirate le plus célèbre de Neo ?!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 3 Déc - 18:15 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brah De Pit
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 25
Race: Vampire
Age: 19
Arme: Un Fouet
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 15:13 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Brah regardait l'homme-cheval partir dans des théorie plus douteuse et stupide les unes que les autres, sous ses airs de grand guerriers se cacher un alcoolique de premier ordre! Sa peau en était si blanche qu'on aurait pu le confondre avec un fantôme de licorne, chacun des ses pas menacer de détruire toute la piteuse taverne...et cet âne, ne se rendait même pas compte qu'il était sujets de toutes les moqueries de la pièce.


Mais le vampire se garda bien de dire quoi que ce soit, après tout il était l'un des hommes les plus célèbre de Néo (selon lui) et il se trouvait a Catacombe, la ville dont même les meurtriers les plus dangereux évité de parler... que faisait il la? Cacher sous un manteau noir de si piteuse qualité? A boire son Costa Coconuts Orange... (Bah... oui Malibu n'existe pas a Néo) Pour cela il faudrait peut être revenir une semaine en arrière...


Nous sommes a Costa Coconuts, la villes des plus grands spectacles, mais aussi des plus grands vices, La ville des plus grandes stars de Néo, écouté les prénoms, Britany, Tom Cuisse, ou encore Dédé le cochon n'est pas rare...Le soleil est toujours haut dans le ciel, cependant nous n'avons jamais estimé son altitude, quand a la température, nous avons encore du mal a définir si le soleil ou les corps en ébullition la font monté le plus... Mais la n'est pas notre histoire... Costa Coconuts a été victime d'un grand drame... les lentilles turquoise on monté de prix!


...Et accessoirement nous avons perdu nos deux plus grandes stars! Brah et Laona... Lors d'une confrontation laissant le Strip-Teaser pour vainqueur. Ce dernier rentra chez lui a pied, ayant détruit toutes ses force a se transformer alternativement en Chauve-Souris puis en Humanoïde. On lui avait fait comprendre qu'il n'était plus le bien-venu dans la chaude ville pour un petit moment ... il récupéra quelques tenu (pas forcement les plus utiles) et s'enfuit par la mer pour atterrir dans une ville fort peu accueillante, avec plein de boues de partout et des caillou qui font mal au pied, pi en plus... Il y fait super froid!!! CATACOMBE, Le voyage fut long et difficile Mais De Pit Y arriva... et s'installa dans la première taverne qu'il trouva... Il commanda son Costa Coconuts orange et avait regarder un Centaure boire des litres d'Hydromel...(surment même qu'il sagissait d'eau croupie des alentours dont les algues avait fermenter vu l'odeur inquiétante...)


Et Brah de Pit admirait la pauvre créature qui se ridiculisait...
_________________


Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 20:31 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Lavina marchait à travers la ville, en direction de la taverne. La démarche rapide, elle jetait des coups d’œil de temps à autre sur la ville, découvrant les bâtiments terrestres, si petits comparés à ceux d’Atenlsis …

Petit résumé de son voyage :

Après avoir débarqué de l’ascenseur, elle avait sorti sa carte, et cherché les lieux où son bien-aimé pouvait être.
Il lui avait semblé que la capitale – quelque chose comme Miraya – était la ville la plus probable. Elle s’était donc mise en route avec entrain, sifflant gaiement le long du chemin, admirant toutes les bizarretés de la vie terrestre.

Le problème, c’est que la carte datait du temps où ses ancêtres vivaient sur la terre ferme. Et, à cette époque là, les marais des Catacombes n’existaient pas …

Or ils se trouvaient sur le chemin le plus rapide pour aller à Miraya. Elle avait donc pris cette direction, fonçant tête baissée, ses écouteurs sur les oreilles.

Et elle se retrouva en peu de temps au beau milieu des marais, complètement désorientée, sensation qui lui était étrangère et l’effrayait car les habitants des océans possédaient naturellement un excellent sens de l’orientation.

Heureusement, elle s’était vite ressaisie en pensant à l’homme qui se languissait d’elle, prisonnier d’une marâtre qui ne lui laissait aucune liberté, pas même celle de voir celle qu’il aimait …

Galvanisée par cette histoire qu’elle se racontait depuis 200 ans, elle se dirigea au hasard dans les marais. Elle eut la chance de tomber sur un groupe de touristes, qui venaient tous les ans dans la région pour passer leurs vacances, et qui lui évitèrent les nombreux dangers que recélaient les marais.

C’est ainsi qu’elle se retrouva dans la splendide ville de Catacombe. La première chose qui l’étonna, ce fut l’absence totale du soleil. La ville était comme continuellement plongée dans le noir.
La deuxième chose, ce fut l’odeur. Une odeur âcre, qui vous prenait à la gorge, de décomposition et de mort.


A présent, elle ouvrait la porte de la taverne que lui avaient désigné les touristes, pour manger et se reposer un peu.

Elle se figea sur le seuil. Sous ses yeux effarés, un être étrange, mi-homme mi- … une créature qu’elle ne connaissait pas, qui possédait quatre pattes et des sabots, braillait d’une voix d’ivrogne en levant une chope à moitié remplie d’hydromel.

Elle se détourna de ce spectacle affligeant, chercha une place dans la salle bondée, ignora quelques sifflements et les propositions graveleuses des créatures diverses complètement saoules … et ses yeux tombèrent sur Lui.

Un visage parfait, des muscles finement dessinés qu’on devinait sous la chemise, un regard qui aurait fait fondre les glaces éternelles de Frigogidaire …

Elle ne pouvait plus détacher son regard du beau garçon, attablé non loin du centaure. La bave aux lèvres, l’œil brillant, toute pensée du prince charmant reléguée dans un coin obscur de son esprit, remplacée par des désirs moins avouables, elle s’avança vers le beau vampire.

Arrivée presque à sa hauteur, elle ouvrit la bouche et bégaya en rougissant :

- Bon .. bonjour, beau jeune homme, je … ça te dirait … j’ai de l’argent et …

Elle trébucha soudain sur un corps et tomba, face contre terre, faisant tomber la table du beau gosse blond et renversant le liquide qu’il buvait sur lui.

Elle voulut se relever et s’excuser, mais avant qu’elle ait pu ouvrir la bouche, elle entendit un sifflement.

Elle eut juste le temps de concentrer ses pouvoirs pour que la bouteille explose … sauf qu’au lieu d’exploser, la bouteille changea de trajectoire et s’écrasa contre la croupe du centaure.

Oups …


Revenir en haut
Kahn Hasson
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 13
Race: centaure
Age: 28
Arme: son arc, ses sabots
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 12:44 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

-ARGH !

Kahn hennit sous la surprise, et sous la douleur aigue. Il rua, et ses sabots shootèrent dans quelque chose de... mou?

Il se retourna, pas trop vite, pour ne pas faire tanguer plus les murs de la bicoque.


-Oh.

Le truc mou, c’était en fait un jeune homme blond, du genre fashion victim, qui était tombé par terre sous le choc. Rien qu’à ses vêtements et à ses allures de dandy, on pouvait tout de suite remarquer qu’il n’était pas du coin. Ou alors il avait trouvé un gisement de pétrole sous un des marais…

Kahn lui tendit sa main pour l’aider à se relever.


-Désolé, mec, ça m’arrive tout le temps quand je bois… Faut faire gaffe, hein ? Jamais se mettre derrière un centaure bourré. C’est pourtant écrit, là.

Il pointa un écriteau sur le mur, où une main malhabile (sans doute celle du tavernier) avait tracé à la va-vite :

« Jamais se maytre derryère un centaure bourré. La dyrection déclyne toute responsabilyté en cas d’accydent. »


Kahn dévisagea le beau blond à la peau pâle, et la fille qui venait de s’approcher de lui.

Il cligna des yeux :


-Oh mais attendez… C’est vous ? C’est vous qui avez répondu à mon appel ? Mais bien sûr ! Mes nouveaux compagnons de voyage, comme je suis heureux de vous rencontrer !

Il se baissa pour prendre les deux malheureux dans ses bras musclés.

-En route pour l’aventure ! déglutit-il. Je suis si ému que vous ayez choisi de m’accompagner, je pourrais presque en pleurer !

Il lâcha le blond et la fille…

La fille…

La mâchoire de Kahn en tomba.

Il venait à peine de la remarquer… mais comment avait-il pu l’occulter ?!!

C’était une jeune fille aux traits fins et aux formes graciles, telles qu’on en trouvait dans les grandes villes.
Certes, elle était habillée comme… eh bien, comme un sac à patates à vrai dire, mais c’était le cas de tellement de paysannes de Catacombe que le centaure ne le releva même pas.

Ses yeux étaient si grands! Ses cils si longs ! Ses cheveux si… bleus ! Sa peau si blanche qu’elle en paraissait presque bleutée ! Ses lèvres si parfaites !

Son parfum si…

Euh… non, pas son parfum, finalement…

L’odeur rappelait vaguement celle qui émanait en permanence de la grosse Crousse Tibate, la poissonnière la plus effrayante de Catacombe…

… mais ce n’était qu’un détail : la jeune fille bleue était magnifique… et donc… LUI ÉTAIT DESTINÉ !

Il passa sa main dans ses cheveux, fit les yeux doux, et décocha un sourire ravageur à la sirène.

Il se savait plutôt beau gosse, et avait déjà remarqué qu’un sourire bien calculé pouvait faire oublier à une jeune fille peu regardante ses gènes équestres.

Enfin… ça marchait avec les adolescentes pouilleuses du marais, disons. Mais les vapeurs d’alcool aidant, il se dit qu’il n’y avait pas de bien grandes différences…

Il prit doucement la main de la jeune femme, et déposa un doux baiser dessus.


-Gente demoiselle, vous êtes assurément la créature la plus divine qu’il m’ait été donné de voir en ces sordides lieux… susurra-t-il. Et me voilà ravi que vous ayez choisi de m’accompagner dans ce qui sera le périple de votre vie, que dis-je ? de NOTRE vie désormais commune… Mais je manque à toute politesse… Laissez-moi me présenter, beauté mystérieuse : on m’appelle Kahn le Grand, Pirate des 7 mers, Héros de Catacombe !

Il se baissa légèrement pour simuler une révérence.


Revenir en haut
Brah De Pit
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 25
Race: Vampire
Age: 19
Arme: Un Fouet
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 19:25 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Lorsque son Costa se déversa sur sa magnifique veste blanche, Brah cru qu'il tuerait la femme-thon, Quel honte! il avait acheter cette chemise "hache et aime" une fortune...bon...heureusement l'ex-star avait de quoi en racheter une, et puis il n'était vraiment pas temps de s'énerver, au contraire la sirène pourrait lui être utile, il prit alors son sourire le plus mielleux...juste avant de se faire écraser par le stupide canasson...il se releva, laissant maladroitement le centaure s'expliquer et débiter un nouveau flot de bêtise...Il fusilla les deux hybride du regard...Il c'était prit plus de coups, que la somme son compte de  la banque de Miraya épargne  protéger...

"Espèce de..."

Il s'etait tant enerver qu'il avait envoyer un des tonneau d'hydromel s'exploser contre Passpartou  qui mourru sous le choc...Eblouissant chaque personne ici presente de sa force comparer a sa taille...Puis Kahn se présenta et proposa au deux êtres magique qu'était Lavina et Brah de mener une quête ensemble...


"Un pirate hein? Depuis quand les poneys savent nager hein? et qui te dit que j'accepterai de venir avec toi?...a et aussi il ya deux mers et un lac...d'où tu sort qu'il y en a 7?"

Cependant ces deux idiots aurait pu être le début de son armée...oui, il était moins stupide que la superficialité qu'il avait pour habitude de rencontré a Costa Coconuts? Une armée d'hybride! Des Homme Chevaux! Des Femmes Poisson, Des Hommes Oiseau et aussi des Femmes lézard, Des Femmes lionnes, un et un homme escargot!!

"Ceci dit"

Oui, Ça y est, Brah avait récupérer ce ton maniérer et terriblement faux...

"Vous m'avez l'aire d'une créature terriblement forte, et peut être que cette force fait vous d'un magnifique pirate voguant sur les...7....mers..."

Il se tourna vers la sirène, Brah n'avait pas pour habitude de trouver une fille belle, pour la Première raison que bon nombre d'elle s'agenouiller pour s'attirer ses faveurs et de l'autre qu'il fallait, chez les filles qu'il avait pour habitude de côtoyer, laver le visage pour enlever le maquillage, enlever 50cm pour les talons, 3 tours de poitrines pour les soutien gorge rembourré, mettre les cheveux dans de l'acide sulfurique pour retrouver la couleur naturel, et enfin vérifier dans le pantalon s'il ne s'agissait pas d'un homme...oui voila a quoi ressembler les "créatures" de Brah, voila pourquoi il était encore vierge...cependant...il devait se l'avouer, malgrès ces vêtement de piteuses qualité...oui...Lavina etait belle.


"Mademoiselle, je me ferai un plaisir de vous accompagner aussi..."

il chuchota de façon que l'ivrogne n'entende pas

"...et vous protéger de cet idiot..."
_________________


Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 13:32 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Elle faillit faire un coma quand le beau jeune homme se pencha pour chuchoter dans son oreille.

Peu importe ce qu’il disait, l’important était de sentir son parfum, et sa présence, si près …
Par Safran, ce qu’il était beau !!

Rouge comme une crevette trop cuite – ce qui, mélangé à la couleur bleutée de sa peau, lui donnait un air … étrange - elle réussit néanmoins à balbutier, s’adressant au vampire :

- Je … je serais très honorée de vous accompagner …

Elle se souvint brusquement de la présence de l’étrange créature à moitié humaine et se tourna vers lui, pour l’observer avec curiosité.

Manifestement, il possédait beaucoup de force, ce qui pourrait lui être très utile pour sa quête.

Elle n’avait pas trop suivi ce qu’il avait dit – trop occupée à baver devant Brah, dont la chemise à présent transparente laissait voir des abdos bien sculptés - elle avait juste compris qu’il était un pirate et qu’il ne connaissait pas sa géographie …Heureusement, elle avait sa précieuse carte.

Enfin, toujours est-il qu’elle le trouvait très sympathique, bien qu’il soit complètement saoul. Et il était très courtois – c’est la première fois que quelqu’un l’appelait gente demoiselle et lui faisait un bisou sur la main !- une qualité essentielle pour un compagnon de voyage.

- Je serais aussi enchantée de vous compter comme mon compagnon, lui déclara-t-elle joyeusement.

Elle s’apprêtait à ajouter autre chose – sûrement une phrase un peu niaise sur leur rencontre prédestinée et l’importance de l’amitié ... ou peut-être qu'elle allait juste demander leurs noms ... on ne le saura jamais – bref, elle allait leur dire autre chose mais elle fut interrompu et projetée au sol.

Un des nains qui était au bar, et qui se trouvait être le frère de Passpartou, avait voulu venger sa mort. Il avait donc bondi sur Brah.
Sauf que, trop saoul pour bien viser, il avait atterri sur la pauvre Lavina. Sous la surprise, celle-ci voulut le repousser, mais il y eut (encore) un raté, et le pauvre nain se trouva changée en un hybride immonde d’une limace gluante et un cafard répugnant.

Il y eut un bref instant où tout sembla se figer. Tous avaient les yeux fixés sur la créature repoussante qui tentait de ramper maladroitement sur le sol, avec un horrible bruit de succion, puis un des compagnons du nain poussa un beuglement et sortit, d’on ne sait trop où, un gigantesque marteau et vacilla en direction des nouveaux compagnons.

Ce fut le signal d’alarme. Toutes les créatures qui avaient une arme – ou quelque chose s’y rapprochant – les sortirent, et celles qui n’en avaient pas … se contentèrent de courir maladroitement vers l’endroit où se déroulerait la bagarre.

Bagarre qui éclata vite entre les diverses créatures présentes. Lavina, passé un instant de stupéfaction, profita de la confusion pour surmonter sa timidité et attraper la chemise de Brah.

- Vite, il faut sortir, pressa-t-elle le centaure.

Louvoyant entre les différentes bagarres, elle se précipita vers la sortie …


Revenir en haut
Kahn Hasson
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 13
Race: centaure
Age: 28
Arme: son arc, ses sabots
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:17 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Kahn regardait le blondinet, dubitatif :

-Mais si y'a 7 mers, marmonna-t-il. La Mer Michayl, la Mer Glasglas, la Mer... euh...

Il réalisa son erreur. Il s’était toujours proclamé « pirate des 7 mers », parce qu’à son goût, « pirate des 2 mers » ça faisait petit joueur. Il leva les yeux, songeur, et improvisa:

-...la Mer Loi, l'Océan Aquatique, la Mer Mort-Vivante, et la plus importante: la Mer Ultime des Pirates-Centaures!

"Ca fait que 6… mouais bon, c'est pas grave ".

C’était d’autant pas grave que la jolie jeune fille bleue ne faisait même pas attention à lui, toute occupée à sourire niaisement au blondinet efféminé.

Puis finalement elle se tourna à nouveau vers le centaure, et déclara d’une voix mélodieuse :


-Je serais aussi enchantée de vous compter comme mon compagnon !

Kahn n’eut même pas le temps de répondre que Passtan, le frère jumeau du malheureux Passpartou, se jeta sur la jeune fille.

De là s’en suivit un joyeux bordel, comme seules les tavernes les plus malfamées avaient le secret.


Kahn commença à piaffer d’impatience :

-Chouette ! Une bagarre de bar!

Il galopa dans la mêlée, ruant et cabrant à tout va, piétinant au passage la limace-cafard.
Il assomma un elfe, envoya valser un gobelin, et décocha un méchant coup de sabot à un gros barbare encore plus saoul que lui.


-Prenez garde au plus grand pirate de tous les temps !!! hennit-il, tout fier de lui.

Il se prit un coup de massue sur le crâne, ce qui le fit rire aux éclats. Il se vengea d'une ruade mortelle de l'orc qui venait de le frapper. Puis il tourna la tête, et vit ses nouveaux compagnons qui fuyaient vers la sortie.


-Hey, attendez-moi les gars !

Il sauta par-dessus deux nains qui s’étranglaient mutuellement, et en deux foulées, avait rejoint Brah et Lavina. Il les poussa vers la sortie, une main posée sur l’épaule de chacun d’entre eux.

Dehors, l’air était frais. Pour ne pas dire glacial et mordant.

Kahn leva les yeux vers les étoiles scintillantes, que l’on pouvait apercevoir à travers les émanations toxiques des marais.
Il éclata de rire, posant une main sur le filet de sang qui coulait de sa légère blessure à la tête.


-Ah, y’a rien de tel qu’une bonne bagarre après une bonne beuverie ! Vous croyez pas ?

Il baissa le regard vers ses nouveaux compagnons.
Ouais bon, ils n’avaient pas vraiment l’air… piratesques, mais c’était déjà pas mal, pour un début. Le début de l’équipe avec laquelle il trouverait le remède à son mal de mer!
Et sans mal de mer... rien ne l'empêcherait de devenir réellement pirate!

L’air de rien, il poussa Lavina de devant la porte, d’où un mhéas mi-homme mi-langouste se faisait jeter dehors par le tavernier.


-Bon, c’est quoi vos p’tits noms ? demanda-t-il. On la commence quand cette Quête ?


Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 17:44 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

- Je m’appelle Lavina, répondit-elle au centaure. Et vous, quel est votre nom ?
Euh … et le vôtre aussi ? demanda-t-elle en se tournant vers le jeune homme, en rougissant.

Elle eut soudain un violent frisson et rabattit la capuche de sa cape sur sa tête pour protéger ses pauvres oreilles du froid glacial.

Que n’avait-elle prévu un vêtement chaud ! elle possédait, pour tout vêtements, deux pulls (malheureusement peu épais), deux jupes, quelques sous-vêtements, sa paire de mitaines et une magnifique robe de mariée (qu’elle avait acheté en prévision de son futur mariage avec le prince).

Elle n’avait pas du tout prévu quelque chose contre le froid. A vrai dire, dans l’océan, il faisait toujours chaud (du moins, là où elle vivait), elle n’avait donc pas pensé qu’il n’en serait pas ainsi à la surface.

Plus loin, le mhéa jeté dehors s’était mis à vomir au beau milieu de la route, puis il tituba un peu avant de s’écrouler, et bientôt un ronflement sonore s’éleva.

Tandis que Lavina le contemplait avec dégoût, la porte de la taverne s’ouvrit de nouveau et le tavernier mit à la porte un gobelin à l’air grincheux, qui se mit l’injurier, puis injurier les trois compagnons, avant de s’éloigner en vacillant, marmonnant dans sa barbe.

Lavina, qui avait été élevée à l’écart de la ville, dans les paisibles campagnes marines, était plus que stupéfaite, voire choquée. Evidemment, il arrivait à son père et à quelques-uns de ses amis de se faire quelques soirées beuveries de temps en temps, mais ça n’avait absolument rien à voir avec ce qu’elle voyait.

C’est pourquoi elle se tourna vers Kahn pour lui dire, d’un ton presque suppliant :

- Sinon … ça vous dirait de commencer la quête maintenant ?

Son optimisme et sa bonne humeur s’étaient un peu envolés. L’image qu’elle se faisait du monde terrestre, idéal et même idyllique, était en train de s’effriter.


Revenir en haut
Kahn Hasson
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 13
Race: centaure
Age: 28
Arme: son arc, ses sabots
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 02:52 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Le centaure se courba en signe de présentation :

-Kahn Hasson, prince centaure en exil, grand président de la Guilde des Pirates-Centaures de Catacombe, pour vous servir gente demoiselle !

Il se tourna vers le vampire :

-…et… euh… gentil damoiseau ?

Kahn essaya de se concentrer.

Commencer la quête, avait dit la fille bleue ?


-Et oui, nous pouvons, commencer par… mmh…

Bon, il était temps de trouver un plan. Un vrai, nom d’Safran ! Parce que si dire de jolies phrases sucrées à une jolie demoiselle était une chose qui venait naturellement à Kahn lorsqu’il était beurré… réfléchir sérieusement, c’était une autre paire de fers à cheval.

La quête, la quête, la quête… Vindidiou, que sa tête lui tournait… La quête, la quête, la quête… Oui, il avait promis une quête bidon à ces deux sympathiques nigauds, en échange d’une compagnie pour rechercher le remède à… à sa gueule de bois ? Non, c’était autre chose.

Autre chose qui nécessiterait certainement un magicien. Ou une sorcière. Ou une enchanteresse, ou un manitou, ou tout autre synonyme. En tout cas, il lui fallait trouver… euh… quelqu’un qui ferait quelque chose pour guérir son truc.

Et quel meilleur endroit pour trouver quelque chose qui faisait quelqu’un… euh non, quelqu’un qui faisait quelque chose, qu’une grande ville ?

Il ne se rendait même pas compte que les deux autres le regardaient avec attention pour avoir la suite. Il marmonnait pour lui-même, puis d’un coup, comme si la foudre venait de le frapper sur place, il s’ébroua et s’exclama :


-Bien évidemment ! C’est là qu’on doit aller ! A la grand’ ville !

Kahn savait le monde vaste, et il savait donc qu’il y avait maintes et maintes grandes villes de par le monde.

Mais, en bon fermier de Catacombe, quand on faisait allusion à la grand’ ville, c’était à Miraya, la babylone du monde de Neo, vers qui son esprit se tournait.

Miraya…

La ville civilisée la plus proche, sur le plancher des vaches… et pourtant, tellement lointaine.

Kahn n’y avait jamais posé un sabot, mais il lui semblait déjà voir les murs blancs de la forteresse -ils étaient forcément blancs. Tout comme la musique devait être douce, les mets plus raffinés les uns que les autres, et les trésors plus abondants qu’ailleurs, et n’attendant qu’un apprenti-pirate ne sachant pas naviguer pour venir se faire aborder.

Aborder une ville adjacente au désert… Comme c’était drôle comme idée… Et au moins, là, on pouvait être sûr que personne ne risquait d’avoir le mal de mer, ou de se noyer. Ce qui était un avantage non-négligeable.


"Miraya… "

Et il avait entendu dire qu'il existait à Miraya, dans les bas-fonds les plus reculés, un vieux fou qui avait inventé la chose la plus mirifique au monde: l'alcool le plus fort de Neo.

Un alcool tellement puissant qu'on pouvait en mourir dès la première gorgée.

Un alcool tellement vert fluo qu'on racontait partout qu'il était préparé à base de déchets radioactifs abandonnés.

Bref, un alcool tellement merveilleux qu'il en était illégal.

Le Mirabsinthe.

Et Kahn se ferait un plaisir de goûter cette douceur. Non mieux: de le voler. Et de pirater la recette, même si ça voulait rien dire.


"Mmh, de l'alcool piraté..."

L’homme-cheval avait perdu le fil de ses pensées dans les vapeurs d’alcool de son propre cerveau.

Mais il savait ce qu’il lui fallait faire : lui et ses nouveaux compagnons devaient à tout prix se rendre à Miraya, même si la raison lui paraissait à présent obscure.

Il en fit part à ses camarades de route:


-Bien, maintenant que nous avons décidé de concert que nous devions nous rendre à Miraya (et à ce propos je suis ravi que nous soyons tous d’accord), il est temps de décider du chemin à prendre. Je décide de partir… par là !

Il pointa une direction du doigt.

Presque au hasard.

Presque, mais pas tout à fait.

« Par là », c’était la direction des Marais Pamaran. Et on pouvait dire qu’ils portaient bien leur nom, ceux-là.

Mais c’était aussi le seul endroit pour acceder à Miraya… enfin, pour y aller à PIED, sans que cela nécessite un pont, un bac à passeur, une barque, ou pire : la location d'un yatch.

Et Kahn ne tenait vraiment pas à revoir d’étendue d’eau de près, pas avant d’être complètement et totalement guéri, en tout cas.

Il reprit conscience qu’il n’était pas seul, et adressa un regard encourageant au vampire et à la sirène.

A la lueur blême de la lune, cette dernière paraissait plus bleue... à moins que ce ne soit de froid. Elle avait un air inquiet, et semblait si frêle à présent que Kahn sentit sa galanterie avinée revenir au galop:


-Un fier gaillard comme notre ami à la blonde chevelure ne saurait pas avoir de problème pour voyager, mais une lady… Grimpez donc, gente demoiselle, cela apaisera vos peines !

Il mit le genou à terre, pour inviter Lavina à monter sur son dos.


Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Sam 15 Déc - 22:15 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Lavina, hébétée, se retenait aux cheveux du centaure pour ne pas tomber, arrachant à celui-ci diverses grimaces plus ou moins douloureuses selon la force avec laquelle elle tirait les cheveux.
 
En se trémoussant pour essayer de trouver une position plus confortable – ce qui n’était vraiment pas gagné – elle repensa à ce qui s’était passé … et les conditions de leur départ.
 
En fait … c’était Kahn qui avait tout décidé. Après avoir marmonné des paroles inintelligibles, laissant perplexes les deux autres, il avait brusquement déclaré qu’ils iraient à Miraya, et avait choisi arbitrairement une direction, puis il s’était agenouillé et l’avait invitée à monter sur son dos.
 
Stupéfaite, elle l’avait fixée en clignant des yeux puis était montée, sans trop savoir pourquoi.
Aussitôt le centaure était parti à vive allure, ne prenant même pas la peine de vérifier que Brah les suivait.
 
Heureusement, après un instant d’hésitation, celui-ci les avait rejoint – de toute façon, s’il ne l’avait pas fait, Lavina aurait sauté à bas du dos de Kahn pour aller le rejoindre – et marchait à présent à quelques pas derrière eux.
 
Bref, ils se retrouvaient à présent au beau milieu d’un marais puant, entourés par un brouillard épais, où ils ne voyaient quasiment rien, et, pour couronner le tout, il fallait faire attention aux nombreux sables mouvants – ils avaient déjà failli être avalés pas l’un d’eux – et aux innombrables insectes qui les attaquaient de toutes parts.
 
Insectes qui ne se contentaient pas d’être de simples moustiques inoffensives, non, ce serait trop simple et trop agréable, c’étaient des monstres miniatures qui les attaquaient sans cesse avec une seule idée en tête : faire un bon repas.
 
Il y en avait de plusieurs sortes : certains ressemblaient à des hybrides de frelon et de libellules avec un long dard empoisonné ; pour l’instant, ils se contentaient de bourdonner autour des voyageurs, mais …
 
 D’autres ressemblaient à des sangsues avec des pattes, et il fallait être sans cesse être sur ses gardes avec eux, car ils pouvaient du moindre instant d’inattention pour grimper sur la jambe et aspirer tout le sang, et le pauvre gusse mourait sans comprendre ce qui lui arrivait …
 
 Il y avait aussi des espèces de fourmis énormes qui pouvaient vous paralyser et vous dévoraient ensuite vivant … des moustiques géants, des chenilles qui pouvaient rentrer à l’intérieur de votre corps et courir le long de vos organes, se repaissant à leurs guises des vaisseaux sanguins, muscles, organes, nerfs …
 
 Pour résumer, des milliers d’insectes tous plus sympathiques les uns grouillaient dans ces marais, et c’était un miracle qu’ils soient encore en vie et entiers.
 
Quant à sortir du marais … ça tenait un peu du rêve, car où que l’on regardait, on ne voyait qu’une terre désolée où poussait de rares buissons rabougris, avec des mares boueuses de temps à autre – du moins, du peu que l’on pouvait voir : le brouillard ne leur permettait pas de voir à plus de quelques mètres devant eux.
 
 C’était donc un paysage de cauchemar que Lavina contemplait, effrayée, secouée en tous sens par sa monture improvisée.
Un paysage bien loin des images paradisiaques qui avaient caractérisé tous ses rêves.
 
 Un sentiment de révolte la submergea.
 
Bon sang, elle n’avait pas quitté famille, amis et océan pour vivre ça !!
Elle exigeait un voyage plus … moins … enfin, qui soit plus comme dans les dessins animés, quoi ! avec de longues chevauchées à travers les plaines, sous un soleil éclatant ou une pluie battante, dans une chaleur infernale ou un froid polaire …
 
Tout sauf ce qu’elle vivait maintenant !
 
-         Euh … excusez-moi – même énervée, Lavina reste très polie – êtes-vous sûr que ce … marais soit le seul chemin possible vers Miraya ?
 
Discrètement, elle essaya de croiser les doigts … et faillit tomber, se rattrapant de justesse.
 Safran, faites qu’il y ait un autre moyen d’atteindre cette ville !


Revenir en haut
Brah De Pit
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 25
Race: Vampire
Age: 19
Arme: Un Fouet
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 13:46 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Brah après c'etre presentait c'était tut, il avancai le long du marai, l'eau vaseuse et salle au niveau des genoux pendant que la "belle" se faisait porter par l'etalon de demi-etable...l'odeur nauseabonde que rejetait le l'eau sale laisser a pensé qu'il s'agissait aussi des rejets de catacombe...et ceci avait fait muter toutes les creatures qui y vivait...vraiment il falait le vouloir pour vivre ici, Brah aurait préférer etre enfermer 20 fois pendant 10 eternité a Alcatreize plutot que de rester encore 10min de plus ici...

Et comme si ca suffisait pas il falait que l'ex thon ouvre sa bouche...


"-   Euh … excusez-moi êtes-vous sûr que ce … marais soit le seul chemin possible vers Miraya ? "

Brah l'avait regardait, il n'avait pas envie de jouer la comedie, il etait tellement enervé d'etre dans la chasse d'eau de Catacombe, qu'il avait montrer son vrai visage...


"Pauvre cherie, ne te plain pas, tu ne marche pas dans les dejection de tout les trolls de cette put' de ville!"

il marcha sur quelque chose qui fit un droel de bruit, il n'osa pas immaginer ce que c'était...

"erk...c'est trop la..."

Ses yeux etait tellement injecter de son sang, que sa peau brillait sous la lune...


(c'est très court je sait mais je suis un peu en manque d'immagination)
_________________


Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Mar 25 Déc - 11:04 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Lavina leva un sourcil.

Il était beaucoup moins séduisant, là, Brah, avec son air mauvais, ses yeux rouges et son teint
cadavérique!

En plus, il était désagréable!!

- Je ne marche peut-être pas directement dans la fange, renifla-t-elle d'un air dédaigneux, mais j'en sens tout de même les effluves (oui, quand elle s'énervait, Lavina avait tendance à parler comme une vieille bourgeoise). Et veuillez respecter votre langage!

Elle lui lança un dernier regard hautain avant de tourner ostensiblement la tête.

Au fond d'elle ... elle exultait!

Faire semblant de le traiter comme un moins que rien ne pouvait que faire en sorte qu'il s'intéresse à elle! qu'il essaye de la séduire!

Oui, c'est sûr, elle le tenait!!

Elle se retint de justesse de siffloter un petit air joyeux et essaya - en vain - de cacher sa joie.

Elle eut une brève pensée pour son bien-aimé ... bah, après tout, quand ils se retrouveraient, ils s'appartiendraient l'un l'autre pour l'éternité, alors elle pouvait bien en profiter un peu, non?

Elle voulut alors sortir son I-pod - elle n'avait pas écouté de musique depuis plus d'une heure, ça commençait à faire beaucoup - mais à peine eut-elle lâché Kahn qu'elle tomba.

Heureusement, elle le réflexe de se raccrocher aux poils du canasson - arrachant à ce dernier un cri de douleur - et, tirant dessus de toutes ses forces, elle réussit à s'extirper de la boue immonde qui faisait office de sol.

Elle se passa la main dans les cheveux ... et la retira pleine de boue.

En s'examinant, elle constata qu'en fait elle était couverte de boue des pieds à la tête.

Du moins, elle voulut se persuader que c'était bien de la boue, et pas ...

- Oh, par Safran ... pitié, prenons un autre chemin, n'importe lequel!




Revenir en haut
Kahn Hasson
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 13
Race: centaure
Age: 28
Arme: son arc, ses sabots
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Jeu 27 Déc - 20:40 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

Kahn se remit à piaffer d’impatience, manquant de faire à nouveau tomber la sirène, qui s’accrocha davantage à sa longue chevelure.

Le centaure hennit de douleur.


-Rhaaaaa… Ouais, ouais, bon, y’a peut-être un autre chemin.

Il se mit à piétiner sur place sur le chemin boueux, qui lui collait aux sabots.

-J’avais oublié, et je viens à peine de m’en souvenir, ajouta-t-il avec une mauvaise foi non dissimulée.

Nom d’un scrogneugneu… Maintenant, il allait falloir passer la rivière…

Et donc les deux autres se rendraient compte que Kahn n’avait de pirate que le nom…

En désespoir de cause, il prit la voix la plus lugubre qu’il put :


-Mais je vous préviens, dame Lavina, messire Brah, par là-bas, c’est un chemin… HANTÉÉÉÉÉ !!!

En voyant l’œil noir que ses deux compagnons lui adressaient, Kahn prit une toute petite voix :

-Bon, ok, ok, on y va. Il suffit de faire demi-tour et de prendre la route pavée en marbre, celle où y’avait un panneau qui disait « chemin vers Miraya »… On devrait arriver vers un pont pour passer le fleuve Hi, puis c'est que de la vallée jusqu'à la capitale, ensuite...

Il se remit à patauger dans la gadoue, histoire de se calmer les nerfs.

Ok, ils passeraient la rivière. Lui y compris.

Comment ? Ca, Kahn ne le savait pas encore.

Autant improviser le moment venu…


-Bon, est-ce que quelqu’un aurait une carte, pour la suite?


Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 17:07 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

S'accrochant prudemment aux cheveux de Kahn, Lavina sortit sa carte de sa poche et l'agita sous le nez du canasson, s'écriant inutilement :

- Oui oui j'en ai une !!!

Son humeur avait changé du tout au tout.

Enfin, ils allaient pouvoir quitter ces marais puants!! Il y avait un autre chemin! Elle avait trouvé bizarre, aussi, qu'ils aillent dans la direction opposée au panneau ...

Il y avait autre chose qui la rendait heureuse ... elle pouvait être utile et leur faciliter le voyage.

En se penchant prudemment vers le centaure, elle souffla à l'oreille de ce dernier :

- On doit passer un fleuve, c'est ça?

Elle crut sentir le centaure se raidir, mais elle n'y fit pas attention et continua :

- Si c'est le cas, nous n'aurons pas à payer le passage en bateau. Il se trouve que je suis une sirène. Je peux donc passer très facilement ce fleuve, mais je peux aussi vous faire passer de l'autre côté. Il faut juste que ... euh ... vous suiviez ma voix.

Anticipant une éventuelle question, elle s'empressa d'ajouter :

- Je vous expliquerai tout plus tard. Mais faites-moi confiance, grâce à ça, nous traverserons le fleuve en un clin d'oeil, et gratuitement, en plus. On m'a appris ça, à l'Académie.

Sauf que ... Lavina n'avait jamais réussi. Elle avait même noyé plusieurs personnes en essayant.

Elle s'était d'ailleurs fait renvoyer plusieurs fois, et elle n'avait dû qu'à l'argent de ses parents pour pouvoir continuer les cours - les pauvres étaient maintenant complètement ruinés.

Mais bon, il n'avait pas besoin de le savoir. De toutes façon, cette fois, elle en était sûre, elle allait réussir!

La pensée de retrouver son bien-aimé allait la booster, et elle pourrait ainsi se surpasser. Bien sûr, jusqu'à maintenant, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle lui avait réussi, mais là, c'était différent.

Histoire de dissiper d'éventuels doutes, elle fit un clin d'oeil au centaure et lui offrit son plus beau sourire.




Revenir en haut
Lavina
Rôlistes

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2007
Messages: 17
Race: Sirène
Age: 250
Arme: Sa voix ... et quelques pouvoirs magique
Représentation manga:
Tendance:

MessagePosté le: Sam 29 Déc - 17:07 (2007)    Sujet du message: Dans une taverne sordide... Répondre en citant

S'accrochant prudemment aux cheveux de Kahn, Lavina sortit sa carte de sa poche et l'agita sous le nez du canasson, s'écriant inutilement :

- Oui oui j'en ai une !!!

Son humeur avait changé du tout au tout.

Enfin, ils allaient pouvoir quitter ces marais puants!! Il y avait un autre chemin! Elle avait trouvé bizarre, aussi, qu'ils aillent dans la direction opposée au panneau ...

Il y avait autre chose qui la rendait heureuse ... elle pouvait être utile et leur faciliter le voyage.

En se penchant prudemment vers le centaure, elle souffla à l'oreille de ce dernier :

- On doit passer un fleuve, c'est ça?

Elle crut sentir le centaure se raidir, mais elle n'y fit pas attention et continua :

- Si c'est le cas, nous n'aurons pas à payer le passage en bateau. Il se trouve que je suis une sirène. Je peux donc passer très facilement ce fleuve, mais je peux aussi vous faire passer de l'autre côté. Il faut juste que ... euh ... vous suiviez ma voix.

Anticipant une éventuelle question, elle s'empressa d'ajouter :

- Je vous expliquerai tout plus tard. Mais faites-moi confiance, grâce à ça, nous traverserons le fleuve en un clin d'oeil, et gratuitement, en plus. On m'a appris ça, à l'Académie.

Sauf que ... Lavina n'avait jamais réussi. Elle avait même noyé plusieurs personnes en essayant.

Elle s'était d'ailleurs fait renvoyer plusieurs fois, et elle n'avait dû qu'à l'argent de ses parents pour pouvoir continuer les cours - les pauvres étaient maintenant complètement ruinés.

Mais bon, il n'avait pas besoin de le savoir. De toutes façon, cette fois, elle en était sûre, elle allait réussir!

La pensée de retrouver son bien-aimé allait la booster, et elle pourrait ainsi se surpasser. Bien sûr, jusqu'à maintenant, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle lui avait réussi, mais là, c'était différent.

Histoire de dissiper d'éventuels doutes, elle fit un clin d'oeil au centaure et lui offrit son plus beau sourire.




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:28 (2018)    Sujet du message: Dans une taverne sordide...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    °~NeO~° Index du Forum -> RPG :: les villes :: -> Catacombe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com